Chronométries





(Please scroll down for english text)

Chronométries: musique minimaliste électro instrumentale pour klâsik kemençe (petit instrument à cordes frottées d'Asie mineure), piano, dispositif électronique et vidéo en temps réel.

Réalisée en duo, cette pièce de 45mn s’inspire des compositeurs minimalistes américains et s’intéresse au « codage » comme forme d'écriture alternative pour la musique instrumentale. A travers la pièce, les musiciens travaillent sur une inversion du rapport homme / machine, où la machine est pensée pour être autonome, organique et créatrice d’imprévu. 

Le duo a défini pour cela des règles et procédures (comme pour un algorithme) qui servent de cadre à une improvisation très mélodique. Cette forme d'écriture permet un développement programmé dans les grands mécanismes tout en laissant de larges possibilités d'expression, un peu à la manière de l'ADN d'un organisme vivant.

Le Klâsik kemençe est un petit instrument à cordes frottées d'Asie mineure, utilisé dans la musique classique ottomane et la musique traditionnelle grecque. Il se mêle au piano dans une approche répétitive du jeu instrumental, presque incantatoire, modifiant la perception du temps et de la mélodie.

Le dispositif électronique sonore est un système « génératif », c'est à dire autonome dans sa construction et son discours musical. Ainsi, au fil de la pièce un motif musical émerge de la machine et permet d'appréhender son intention ainsi que son rapport aux instruments.
Ce dispositif ne comporte pas d'ordinateurs mais uniquement des machines physiques, et est élaboré de façon à donner aussi la possibilité d’un contrôle total par le musicien dans le cadre de la performance.

Ce processus génère une grande quantité de données en temps réels qui, lorsqu’on les rend visibles, incarnent la machine dans ses moindres variations et évolutions. Pour cela, un synthétiseur vidéo est programmé sur le logiciel Quartz Composer afin de visualiser ces données. Ainsi, la fonction et l’état d’un paramètre donné conditionnent sa forme visuelle.

Plus globalement, les deux artistes recherchent ici une expression radicale au croisement des arts numériques et des musiques improvisées, tout en restant accessible grâce à une force mélodique et une scénographie immersive.


Raphaël Sibertin-Blanc : Klâsik kemençe
Stéphane Bissières : Piano, électronique, vidéo

Création en Mai 2014 en résidence chez Cie Eclats
Ce projet a reçu le soutien de la région Midi Pyrenées.
Il est coproduit par Concertons ! 

Sélection de concerts :
Cie Eclats (Bordeaux), Pause Musicale (Toulouse), Espace Bonnefoy ( Toulouse), Engraviès (Vira), Festival 30'30 (Bordeaux)...


Retrouvez chronométries sur France Musique dans l'émission 'des aventures sonores',
 30min de musique et interview à partir de la minute 7.






Extraits du concert à l'espace Bonnefoy du 7 novembre 2014.





The Chronometries are musical pieces performed by Stéphane Bissières and Raphaël Sibertin-Blanc with hybrid instrumentation, klasik kemençe, piano and electronics.

Influenced by minimalist music composers such as Steve Reich and Terry Riley, the duo develops a very melodic approach of improvisation. They look for hypnotic transe, inverting the usual link between men and machines, where the musicians are minimalist and repetitive while facing organic electronics, makers of unexpected.

The klasik kemençe is a small bowed instrument from Asia Minor used in Ottoman's classical music and traditional Greek music. It mixes with the piano in an almost incantatory repetitive approach of instrumental playing, altering the perception of time and melody.

The electronic device is a standalone system based on a Euclidean algorithm for generating real time abstract rythms from where emerge relevant musical forms. Technically, there is no computer involved, but hardware samplers and beatboxes hacked for a very organic approach and a total control over generation at any moment to develop and densify the minimalistic aesthetic over the piece duration.